Derniers Articles

Ma première fois à New York, City-guide

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien et que votre semaine se passe bien! Plus de trois semaines aujourd’hui que je suis rentrée des Etats-Unis et je n’arrête pas de regarder les photos et les vidéos de ce séjour incroyable. J’en rêvais depuis des mois, découvrir ses immenses avenues, ses buildings, les lumières de Times Square et l’ambiance si particulière qu’on m’avait décrit, New York a été à la hauteur de mes espérances et a même été encore plus folle que ce à quoi je m’attendais. Si j’ai mi autant de temps à vous publier cet article, c’est parce que je le voulais le plus complet et le plus juste possible, je voulais retranscrire ici ce que j’ai vécu, découvert, et toutes mes astuces pour préparer son voyage.

Et de la préparation, il y en a eu pour ce voyage: administratif, programmes, réservations et repérages, la ville qui ne dort jamais m’a donné du fil à retordre. Je vous livre tous les petits secrets, les astuces et les moments de ce voyage qui a marqué ma vie.

 

Préparer son séjour

 

Partir aux Etats-unis, ça ne s’improvise pas. Je l’ai découvert à mes dépens une fois le voyage réservé en me rendant compte que tout était à faire, je n’avais même pas de passeport (team #voyageeneurope). J’ai donc dressé une petite liste de choses à faire, de formalités et de mémos pour ne rien oublier.

Commençons par le volet administratif. Je vous le disais, entrer sur le territoire américain est toute une histoire surtout lorsque c’est la première fois comme pour moi. J’ai commencé par faire faire un passeport, obligatoire pour passer les frontières de l’Europe.

Le deuxième point indispensable est l’ESTA, il s’agit en fait d’une autorisation d’entrée, une demande de visa. Cette demande est valable deux ans une fois qu’elle est accomplie, il vous en coutera $14 sur le site officiel. N’oubliez pas de l’imprimer, elle vous sera demandée dès votre arrivée à votre passage à la police des frontières.

Pensez également à prendre une assurance voyage lors de votre réservation et une assurance santé à l’étranger pour des voyages plus longs, nous ne sommes pas à l’abri d’un accident et il est très difficile de gérer une situation d’urgence lorsqu’on est à plus de 6000km de chez soi, d’autant que la sécurité sociale n’existe pas là bas. Une rage de dents pourrait vous couter très cher.

Côté financier, il est important de prévenir votre banque que vous partez. Votre conseiller pourra bloquer votre carte s’il considère que les opérations effectuées sont inhabituelles, des opérations aux Etats-Unis avec des libellés en anglais peuvent l’inciter à le faire s’il n’est pas prévenu. Pour les espèces, je vous conseille de prendre vos dispositions avant le départ pour ne pas vous faire démonter la tronche en terme de frais de change. Nous avons commandé nos devises sur yes-change: vous effectuez votre commande puis un virement en euros du montant convenu, vous recevrez vos devises sous pli sécurisé en moins de 48h. Pour un voyage d’une semaine, j’ai prévu 900$ notamment pour les restaurants et activités qui n’ont pas été réservées à l’avance.

Prévoyez un forfait téléphonique international pour la durée de votre séjour, personnellement j’ai souscrit une option chez mon opérateur habituel pour une trentaine d’euros donnant droit à appels et sms illimités ainsi que 3Go d’internet. La majorité des cafés, musées, restaurants et lieux publics proposent un système de wifi gratuits, inutiles de dépenser des fortunes dans des forfaits internet.

Nous avons également réservé la majorité des pass et activités que nous allions faire à l’avance, notamment la comédie musicale, le vol en hélicoptère et le City Pass que vous pouvez retrouver ici. Il a été indispensable pendant notre séjour et nous a permis d’éviter les files d’attente et surtout d’économiser près de 40% sur les tarifs des activités si nous avions acheté les tickets séparément. Le pass permet l’accès à six activités au total: Empire State building, Musée américain d’histoire naturelle, Metropolitan muséum of art, Top of the Rock ou Musée Guggenheim, Statue de la Liberté ou Croisière Circle Line, Mémorial et Musée du 11 septembre ou Intrepid sea, air & space muséum.

Et pour ne rien oublier dans la valise, petite liste non exhaustive: chargeurs, adaptateurs universels, photocopie du passeport, de l’ESTA, des réservations et des billets d’avion, médicaments et ordonnances.

 

NYC_32

 

mes bonnes adresses

 

J’avais tellement hâte de tester ces adresses que je suivais de près depuis des mois sur les réseaux sociaux, New York était la promesse de pouvoir manger des spécialités du monde entier, de brunchs de folie et d’adresses de dingue. Sur toutes celles que vous m’aviez conseillé et celles que j’avais déniché, nous n’avons pu en tester qu’une infime partie. Les journées à New York sont chargées, le matin nous avons choisi des petits déjeuners/ brunchs très costauds et du coup, nous n’avions pas faim à midi. Le soir on a privilégié le confort de nos jambes en commandant directement à l’hôtel depuis l’application DoorWash, l’équivalent d’Uber Eats.

Les adresses que j’ai pu testé

Pure thai Cookhouse: un tout petit restaurant thaï qui ne paye pas de mine vu de l’extérieur, très peu de place à l’intérieur je vous recommande vivement de réserver. Nous avons pris plusieurs petits plats à partager: poulet épicé, porc laqué, nouilles sautées, un vrai régal. Côté budget comptez une trentaine de dollars par personne.

Andrew’s coffee shop: un coffee shop américain typique, on y prends des petits déjeuners et brunch de folie. Le plus gros petit déjeuner que l’on ait pris et très honnêtement le meilleur. Le personnel est adorable et les quantités incroyables. Comptez entre 30 et 40 dollars par personne pour un petit déjeuner costaud.

 

K Rico steakhouse: nous avons atterri dans ce steakhouse un peu par hasard tout près de l’hôtel, une bonne adresse pour les amateurs de viande qui reste quand même assez chère. Comptez 70$ par personne.

 

IMG_2378

 

The Butcher’s Daughter: l’une de mes préférées, le cadre est top et la déco hyper travaillée. J’avais tellement hâte d’y aller: bagels, pancakes, jus et café! Un délice. Comptez une trentaine de dollars par personne.

 

Cecconi’s Dumbo: un restaurant italien, il en existe plusieurs à travers le monde. Celui de Dumbo a une vue imprenable sur le Brooklyn Bridge, un cadre exceptionnel à réserver absolument si vous voulez une place en terrasse. Une quarantaine de dollars par personne.

 

NYC_34NYC_33

 

Bakeri: une petite pâtisserie à Williamsburg avec quelques places assises. De la vaisselle ancienne, des gâteaux, des cinnamon rolls et des petits cafés trop mignons. Plutôt pour une pause ou un petit déjeuner rapide, j’ai adoré! Moins de 10 dollars par personne.

 

Chelsea Market: le Chelsea Market est un marché couvert en pleine ville, plusieurs enseignes de restaurants, des stands de restauration du monde, poissonneries, pâtisseries, etc. On peut y manger n’importe quoi sur le pouce. L’occasion pour nous de gouter le fameux Lobster roll, le sandwich au homard. C’est aussi des corners créateurs hyper sympa.

 

NYC_44

 

Citizens of Chelsea: j’ai adoréééé cet endroit! C’est tellement mignon, le personnel est adorable et on y mange hyper bien! Deux assiettes chacun: gaufres, oeufs pochés, banana split, on s’est vraiment régalés pour une trentaine de dollars par personne.

 

Guy-Kaku: nous avons testé cette chaine de barbecue japonais grâce à Julie que nous avons retrouvé sur place, une super découverte! Le menu pour 4 personnes est à 200$ et compte viandes crues à cuire soi-même, riz sauté et entrées. Détail non négligeable, après 21h, c’est happy hour ahaha.

Levain Bakery: les fameux cookies! On ne pouvait pas quitter New York sans les avoir gouter.. Et quelle déception. Je n’ai jamais rien vu d’aussi gras, dégoulinant, écoeurant! Vraiment trop déçue mais pas de regret, je les ai gouté.

 

NYC_47

 

Nathan’s Famous: à défaut d’avoir gouté les hot-dog à Coney Island c’est dans un petit stand tout près du MET que nous avons pu les gouter. Tout ça accompagné de frites au fromage, liiiiiiight! Moins de 10$ par personne et hyper boooon.

Ellen’s stardust diner: l’adresse la plus folle qu’on ait testé, et juste au pied de l’hôtel. Au Ellen’s stardust, il y a la queue de 8h du matin à 23h, il faut avoir de la patience. L’originalité? Les serveurs sont aussi chanteurs. La personne qui vous sert vos pancakes peut monter sur une table et faire un show entre deux oranges pressées. Un show à l’américaine permanent pour une trentaine de dollars par personne.

 

Processed with VSCO with e5 preset

 

Les adresses conseillées que nous n’avons pas testé

 

La Cafette: un café français, pour des plats simples – Café Colette: idéal pour un lunch, éco industrielle hyper sympa – Le Bar Pa Tea: pour un bubble tea trop mignon – Champs Diner: un dinner typique américain – Broadway bagel: des énormes bagels et un grand choix de garnitures et de pains – The Loeb Boathouse: c’est l’adresse que vous m’avez le plus conseillé, pour un brunch ou pour le déjeuner – Murray’s bagel: des bagels de ouf! – The cinnamon snail: pour le gouter ou un burger sur le pouce – Little cupcake bakeshop: pour des cupcakes de folie – The Vine NYC: parfait pour un lunch – Five Leaves: pour d’énormes pancakes à la banane – Underwest Donuts: trop déçue de ne pas avoir pu gouter à leurs donuts, l’adresse était fermée pour travaux – Carmine’s: restaurant italien, pour un budget un peu plus important – Egg shop: pour un super petit déjeuner autour de l’oeuf – Magnolia bakery: pour des cupcakes chics et trop mignons – Maman: pour les français en mal du pays, un déco incroyable – Sunday in Brooklyn: les plus gros pancakes de New York – Broken Coconut: très girly, l’adresse instagrammable de la sélection – Bluestone Lane: pour les amoureux d’avocats – La Parisienne: une adresse tenue par une frenchy, idéal pour un lunch – Dominique Ansel bakery: le cronut est à gouter absolument, cette recette de croissant/ donut est (parait-il) incroyable – Jack’s wife Freda: pour un brunch de compétition – Tacombi Nolita: restaurant mexicain, hyper sympa avec un van dans la salle – Piccola Cecina Osteria: petit restaurant italien numéro 1 sur trip Advisor, réservation obligatoire.

 

notre programme

 

Jour 1 – Midtown

 

Midtown, c’est un peu New York résumé en un seul quartier. Tout y est démesuré, fou. Plus de 3 millions de personnes s’y pressent chaque jour pour travailler, mais c’est également le point touristique central de la ville. Et pour cause, les monuments et lieux les plus emblématiques de New York y sont concentrés. Finalement, c’est un peu le coeur de Manhattan.

Nous avons la chance d’avoir pu choisir un hôtel en plein coeur de Midtown, directement sur Times Square. Un point de chute central d’où nous pouvions aller partout.

Nous commençons donc par la découverte de l’incroyable Times Square. Le quartier ne dort jamais: panneaux publicitaires, grandes enseignes et flux ininterrompu de touristes, Times Square n’est clairement pas l’endroit le plus reposant de la ville. Et quand on débarque comme moi d’un petit village de 200 habitants.. Le choc est violent. On s’y sent tout petit, presque ridicule.

Le point de vue que je voulais absolument faire, c’est celui du Rockefeller Center. Le Top of The Rock offre un panorama incroyable, notamment sur l’Empire State Building. Nous faisions partie des tous premiers visiteurs ce matin là et le spectacle était incroyable.

 

Processed with VSCO with e5 preset

 

Fan de Gossip girl, je voulais absolument découvrir la gare Grand Central. La même où arrive Serena dans le tout premier épisode de la série, le retour de la reine en ville. Et sans être fan, Grand central Terminal est la plus grande gare ferroviaire au monde: marché de produits frais, stations de métro, boutiques et hall somptueux avec un plafond orné de peintures représentants des constellations.

Tout près de la gare se trouve la New York Public library, une bibliothèque immense encore plus belle que celle d’Harry Potter.

Deuxième point de vue à ne pas manquer, celui de l’Empire State Building. Nous avons admiré Manhattan d’un côté ce matin, nous voilà à l’opposé du décor.

 

Jour 2 – China Town, Little Italy & Williamsburg

Nous voulions absolument découvrir les quartiers de Little Italy et China Town. Parcourir les deux quartiers nous prend une petite heure, le temps d’être totalement dépaysés par les odeurs, les couleurs et les sons de ces rues incroyables. Poissons séchés, fruits aux formes et aux couleurs d’Orient, énormes jambons suspendus dans les vitrines, j’ai adoré cette petite parenthèse durant laquelle nous n’avions même plus l’impression d’être à New York.

 

NYC_25

NYC_24

 

Après ce petit dépaysement, nous nous mettons en route pour Williamsburg. Williamsburg, c’est la promesse d’un quartier cool, trendy et hyper animé. Nous n’avions pas d’itinéraire défini, et je crois sincèrement que c’est la plus belle façon de découvrir le quartier.

C’est d’abord un repère d’artistes street art, d’entrepreneurs et d’hipsters! Une fresque incroyable se cache presque dans chaque rue et il y a des petits cafés branchés absolument partout. Mais c’est aussi le meilleur endroit pour faire les meilleures friperies  de la ville. Mission accomplie. Nous voilà au Beacon’s Closet, une immeeeeense friperie où l’on trouve de tout mais surtout des articles récents type Zara, H&M, etc. Un peu déçus par cette enseigne qui s’est révélée être très cheap. La pèche fut bien meilleure à Buffalo Exchange et Monk vintage: pièces de créateurs à prix cassés, jeans Levi’s, vestes en jean, etc. Le problème, c’est qu’en général on adore ce qui n’est pas à notre taille.

 

NYC_64

Jour 3 – Central Park & Coney Island

Central park, c’est le premier parc au monde à avoir été entièrement conçu par l’homme: 341 hectares d’arbres, de chemins et de lacs visités par des millions de personnes chaque année, new yorkais et touristes. Nous avons décidé de nous y attardés une matinée, le spectacle des cerisiers en fleurs était incroyable. Et devinez quoi? On a même fait un petit tour en barque.

 

NYC_55

Deux musées à faire absolument sont situés de part et d’autre de Central Park, le Metropolitan Muséum et le Musée Américain d’Histoire Naturelle (mon préféré). L’occasion de les faire tous les deux puisque nous étions sur place.

Coney island, c’est un immense parc d’attraction au bord de l’océan, la promesse de glaces pleines de vermicelles de toutes les couleurs et de montagnes russes dans un cadre incroyable. Le parc est très simple d’accès, la ligne Q vous y emmène directement et il faut compter une cinquantaine de minutes de voyage depuis Manhattan.

La chance étant avec nous ce jour là, le parc a fermé quelques minutes avant notre arrivée car la pluie qui était sur Manhattan le matin s’est en fait déplacée jusque là.. Nous en avons profité pour faire un tour au bord de l’eau et acheter des bonbons dans un petit magasin près de la station de métro.

 

NYC_16NYC_58

 

Jour 4 – Downtown & Dumbo

 

Après un petit déjeuner de compétition à The Butcher’s Daughter, nous nous dirigeons vers le Financial District pour faire découvrir le Charging Bull. Cette sculpture de bronze signée Arturo di Modica et représentant un taureau en position de charge garde l’entrée du quartier financier, elle fut installée illégalement en 1987 dans la foulée du crash financier avant d’être légitimée par la ville de New York 1989. On dit que toucher ses bouboules porte chance, j’ai tenté le coup!

En remontant l’Hudson nous atteignons rapidement le One World Trade Center au pied duquel se trouvent le mémorial du 11 septembre et son musée. Deux immenses bassins où se trouvaient respectivement les deux tours jumelles et autour desquels sont inscrits les noms des 2 977 victimes de cette terrible catastrophe. Nous continuons par la visite du musée attenant au mémorial et ressortons bousculés, attristés.

A proximité du musée se trouve L’Oculus, bâtiment au design futuriste abritant boutiques et commerçants qui est en fait.. Une gare.

 

Nous traversons l’emblématique Brooklyn Bridge: il y a du monde, les new-yorkais à vélo nous frôlent, les touristes prennent des photos, bref, ce pont est un immense lieu de vie. Nous le traversons à notre rythme, découvrant la vue incroyable sur Manhattan. Après un déjeuner au Ceccon’is, nous promenons et découvrons tranquillement le quartier de Dumbo. Certains spots sont assaillis par les touristes qui veulent tous la même photo, c’est assez déroutant.

 

NYC_29

 

Jour 5 –  Meatpacking & Chelsea

 

J’avais hâte de découvrir le plus grand marché couvert de la ville, le Chelsea Market est un incontournable à Chelsea. Abritant près de 40 commerçants, il est à possible de manger à peu près tout dans ce marché installé dans une ancienne biscuiterie Oréo. On flâne, on observe, on sent, et puis on se décide: lobster rolls, poisson frais, sushis, burgers, cuisine italienne, le choix est vaste. J’ai opté pour un sandwich au homard, le fameux lobster roll, et pour quelques sushis préparés avec du poisson extra frais. Un régal.

Mais le Chelsea market c’est aussi un corner dédié à de jeunes créateurs new yorkais où l’on peut découvrir bijoux, accessoires, décoration ou vêtements.

 

NYC_65

 

NYC_66

 

Le Chelsea Market est situé à quelques mètres à peine de la Highline, l’occasion d’en parcourir un tronçon. La highline, c’était une voie ferrée aérienne dans les années 30 réhabilitée aujourd’hui en parc suspendu. Les rails ont été conservés à certains endroits et intégrés au milieu des bosquets fleuris et des bancs installés tout au long du parcours. Une promenade hyper agréable et un peu déroutante, une parenthèse fleurie et apaisante au beau milieu des grattes-ciel. On en profite pour découvrir The Vessel qui jouxte le parc.

On en profite pour faire un crochet jusqu’au Flatiron building situé à quelques blocs.

 

IMG_2516

 

Sans titre-1

Nous avions programmé un vol en hélicoptère au sunset et donc un départ à 19h40. Les locaux de note compagnie se situant dans le New Jersey, notre journée est écourtée pour ne pas être en retard. Nous avons choisi de voler avec FlyNyon qui propose  régulièrement des promotions très intéressantes, nous avons choisi un vol de 16-19min avec portes ouvertes pour 180euros par personne. Pour rejoindre l’entrepôt comptez une bonne heure en taxi ou en Uber et à peu près 70$.

Après un gros cafouillage et quelques incompréhensions nous décollons avec finalement plus de 2h de retard, la compagnie nous surclasse donc sur un vol de 25min et de nuit. Nous étions 4 dans l’hélico dont un à la place du copilote, nous atteignons Manhattan au bout de quelques minutes à peine de vol, et là.. Le rêve se réalise. Manhattan à nos pieds, ses lumières, ses grattes-ciel et son agitation. C’était incroyable, indescriptible, aujourd’hui encore j’en ai les frissons en regardant les vidéos! Nous avions choisi un vol « doors off », comprenez sans portes, avec possibilité de sortir les pieds à l’extérieur de l’appareil. Un survol du sud de Manhattan, du Rihanna à fond dans les oreilles, les larmes au bord des yeux et une seule phrase à la bouche « PUTAIN MAIS C’EST DINGUE!! »

L’autre incontournable c’est bien entendu d’assister à une comédie musicale. Nous avons donc pris nos billets pour Aladdin pour un peu moins de 100$ par personne. Une soirée incroyable pleine de couleurs, et les chansons du célèbre Disney dans la tête pendant 15 jours.

La chose la plus folle que j’aie fait à New york, c’est de m’y faire tatouer. Après quelques recherches j’ai pris rendez-vous au Three Kings Tattoo. Il existe deux salons, le premier à Brooklyn et le second à East Village. Plusieurs tatoueurs exercent dans les salons et il est possible de prendre rendez-vous avec n’importe lequel d’entre eux. Je suis tombée amoureuse du travail de Rae Love, des traits très fins et des motifs floraux incroyables. Rendez-vous est pris pour la fin du séjour. J’ai donc à la cheville gauche, côté coeur, d’incroyables fleurs des champs qui ont une signification toute particulière pour moi. Rae, si tu passes par là, merci infiniment. Je suis fière de porter ce dessin.

Après toutes ces émotions (et ces douleurs j’avoue), on a bien mérité une petite glace dans l’un de ces célèbres camions colorés. On les a vu dans les films, les séries, et voilà qu’il y en a à tous les coins de rue. Une double chocolat pleine de paillettes de toutes les couleurs svp.

En traversant Times Square avec notre glace, on s’arrête devant l’une des webcams branchées 24/24h et on fait un petit coucou à papa et maman à l’autre bout du monde.

Dans un registre plus grave, le musée dédié à la catastrophe du 11 septembre 2001 nous a bouleversé. Il se trouve au pied des fondations de l’une des tours jumelles, on y découvre d’abord des morceaux de l’immeuble, de l’une des antennes des tours jumelles, un camion de pompier à demi détruit et divers objets et témoignages provenant du monde entier. L’ambiance est très lourde, silencieuse. On poursuit notre visite dans les salles d’exposition où la journée du 11 septembre se déroule minute par minute à travers des vidéos, enregistrements sonores et autres appels radios. Nous revivons cette journée catastrophe et la détresse de ceux qui y ont assisté ici. Des enfants cherchent leur maman, leur doudou, des femmes dévastées cherchent un frère ou un mari. Talons hauts ensanglantés et autres nounours en peluches rythment notre visite. Les photos des victimes ainsi que leurs noms couvrent les murs d’une pièce entièrement dédiée à leur mémoire, un lieu bouleversant. J’en ressors complètement retournée, en larmes, dans l’incompréhension la plus totale presque 20 ans après.

Plus légèrement, New York est le paradis des sneakers addicts. Je suis une grande fan de baskets et j’avais hâte de découvrir ce que la grosse pomme avait à m’offrir pour couvrir mes petits pieds. Et des boutiques de sneakers, on en a fait une bonne douzaine. Nike, Adidas, Foot locker, Champs, Macy’s, toutes les grandes enseignes y sont passées mais aussi des boutiques spécialisées complètement incroyables: Kith et Flight Club. Kith, c’est un concept store réunissant vêtements, sneakers et petits cafés au premier étage. On y trouve des modèles exclusifs. Flight club, c’est tout simplement la bijouterie de la basket. Des centaines de modèles jusqu’au plafond, des éditions limitées, des baskets introuvables. Bref, le paradis du collectionneur. Les baskets sont sous cellophane et une trentaine de modèles sont carrément sous verre, et pour cause, à plus de 6000$ pour certaines paires ça se comprend. Finalement, j’ai trouvé mon bonheur chez Champs et Nike.

Maintenant que nous sommes bien chaussés, partons à la découverte de Central park et d’une activité plus reposante, une balade en barque. Une expérience new yorkaise que j’ai adoré. On s’approche des canards, des dizaines de tortues et on s’éloigne de la frénésie de la ville. Nous avons loué une barque pour 4 personnes pendant 1 heure pour 15$.

Pour conclure, j’ai envie de vous dire que ce voyage a New York était juste incroyable. J’avais beaucoup d’attentes, j’avais peur que cette ville ne soit pas faite pour moi, qu’elle soit trop grande, trop imposante. Elle a été accueillante, parfois surprenante, toujours folle.

signature

 

 

 

 

Du fromage et du vin

Les beaux jours reviennent, les journées rallongent et on lézarde au soleil en terrasse : la saison des apéros est officiellement ouverte ! Loin de la classique chips de pomme de terre accompagnée d’une bonne vieille H, je vous emmène dans trois bars à fromages/ crèmeries pour des apéros gourmands et originaux aux quatre coins de la Corse.

Mais avant de début, un bar à fromages, qu’est-ce que c’est? Le concept de bar à fromages est un concept qu’on voit fleurir un peu partout en France et depuis quelques mois en Corse. En général les établissements ont la double casquette crèmerie/ bar à fromages : on y achète nos fromages à la coupe en journée et on y prends l’apéro le soir. Et quand je dis apéro en fait il est même possible de dîner tellement les plateaux sont conséquents et surtout on y propose aussi des plats chauds (à base de fromages bien sûr) fondue, raclette, mont d’or.. Cet article va vous donner faim !

La Fromagerie, 23 rue Bonaparte, 20000 AJACCIO

On commence par Ajaccio avec La Fromagerie dans la vieille ville, au 23 Rue Bonaparte. Crèmerie et fromages à la coupe en journée, mais pas seulement, puisqu’on y retrouve aussi ce qui se marie bien avec le fromage comme le miel, l’huile d’olive ou encore le vin! On y retrouve nos fromages nustrali mais aussi toute une sélection de fromages à raclette ou même le célèbre Mont d’Or ! De quoi satisfaire tous les amoureux de fromages et tous les gouts. Grâce à Julien et Mathieu j’ai eu la chance de passer la soirée autour d’un plateau XL et d’une bonne bouteille de vin, moi qui adore le fromage ça a été l’occasion d’en gouter de nouveaux et j’ai  adoré le gouda à la truffe, un vrai bijou ! Et que serait un apéro sans charcuterie? La fromagerie propose une sélection de charcuterie sur l’ensemble de ses plateaux. Bref, du fromage, des fruits, des fruits secs et de la charcuterie, rendez-vous les jeudis, vendredis et samedis soir.

-7-8la fromagerie-2-2-4la fromagerie-3la fromagerie-1-6-3-1-5la fromagerie-4

A Tinella, 15 rue Napoléon, 20200 BASTIA

La région bastiaise n’est pas en reste, avec A Tinella qui se trouve rue Napoléon. Un emplacement idéal pour les bastides, l’établissement est devenu une véritable institution, et les bastiais ont pris l’habitude d’acheter leur fromage à la coupe. De bons produits à des prix raisonnables, c’est un peu ce que tout le monde recherche aujourd’hui. On  y retrouve également beurres, crèmes et yaourts ainsi qu’une sélection de produits pouvant accompagner le fromage (vins, bières, cidres, toasts, pâtes de coing, etc.). Et moi, ce que j’aime, c’est la découverte! On y trouve des fromages qu’on ne trouve nulle par ailleurs comme un fromage américain, du Wisconsin exactement: le bellavitano fabriqué par une famille italienne installée aux USA depuis 5 générations qui existe en deux affinages différents : un lavé au marc de café et l’autre à la bière à la framboise ! Ou encore le dernier Langres fermier AOP, un fromage lavé au marc de champagne ce qui lui confère une croute orangée. A Tinella se change en bar à fromages les jeudis, vendredis et samedis soir et vous propose des assiettes différentes chaque semaines composées de 5 à 9 fromages accompagnés de fruits secs ou de confitures! On adore.

38614721_271334710314973_6624445054977048576_nA Tinella 539700507_285905645524546_8460885681047076864_n40760377_293408981440879_2574018349109346304_nA Tinella 4A Tinella 1A Tinella 340516413_293408948107549_1135183534487502848_n48424476_351599165621860_8211506720061521920_n

Kill Brie, Avenue Paul Doumer, 20220 Ile Rousse

Je garde toujours le meilleur pour la fin : la Balagne. C’est l’adresse la plus récente de cet article mais aussi celle qui me tient aussi le plus à cœur, la crèmerie Kill Brie a ouvert hier ! On y retrouve bien évidemment la production de Virginie composée du brie des mendiants ou à la truffe, camembert à la miranille et Jacky Brotch, ses fromages sont devenus incontournables en Balagne! Il ne se passe pas un apéro sans brie à la truffe! Mais aussi des fromages de petits producteurs et de bergers locaux qu’elle privilégie et d’autres fromages plus originaux que vous ne trouverez nulle part ailleurs. La crèmerie Kill Brie c’est aussi un corner épicerie fine et un espace dégustation « killbriesque » : des clins d’œil à nos artistes insulaires qu’on adore.  Mon coup de cœur autant pour la personne qu’est Virginie que pour le lieu ! Un endroit à son image, coloré, une décoration pointue et soignée où chaque objet a son histoire. On y va pour acheter son fromage, découvrir et déguster des produits d’exception dans un cadre chaleureux mais aussi et surtout pour le sourire de Virginie et Laura (et un peu pour le brie à la truffe, aussi).

Pour les trois établissements que je vous ai cité vous pouvez également commander des plateaux à emporter, l’occasion d’être la star de l’apéro chez les amis !

killbrie_4killbrie_1killbrie_2killbrie_8killbrie_6killbrie_3killbriekillbrie_5killbrie_7

Un week-end de détente dans la région d’Ajaccio

Nous voilà à la veille des vacances et on ne va pas se mentir, on en a bien besoin. Si comme moi vous n’êtes pas en vacances avant un petit moment (je fais coucou au mois de mai), je vous propose tout de même de passer un week-end de détente absolu et de décrocher complètement du boulot et du quotidien: soins du visage, hammam, piscines chauffées et hôtel douillet, vous me suivez?

Le temps d’un massage au spa du Radisson Blu Ajaccio Bay

Je connaissais déjà l’établissement pour sa partie hôtelière, j’avais eu la chance d’y séjourner à l’occasion de l’expérience Aeklys l’année dernière. Cette fois-ci j’ai pu découvrir l’espace spa et bien-être: salon de détente, hammam, sauna et piscine chauffée, le tout dans une ambiance moderne et épurée. Avec Nico nous avons donc passé l’après-midi dans ce petit havre de paix, un après-midi à se faire chouchouter bien au chaud! Le spa est accessible pour 35euros par personne et par demie journée même si vous n’êtes pas client de l’hôtel.

Le luxe pour moi a été de pouvoir tester un massage relaxant de 30 minutes, les mains expertes d’Andréa m’ont permis d’attaquer le week-end sereine et détendue. Moi qui suis très réticente en général au fait d’être manipulée j’ai passé un très bon moment (en témoigne ma tronche à la sortie du soin, dieu merci personne ne m’a vu). Le spa propose une vingtaine de soins en tout, l’occasion de prendre du temps pour soi et de retrouver un peu d’énergie. 

Site officielInstagram

MEL 1Radisson_1Radisson_4SPARadisson_2

 

Le Sofitel Thalassa Sea & Spa pour une parenthèse coupés du monde

Bienvenue au paradis! Le Sofitel Thalassa Sea & Spa est un hôtel 5 étoiles à mi-chemin entre rêve et réalité à quelques centaines de mètres à peine du Radisson où nous avons passé l’après-midi. Un havre de paix avec vue sur la mer et le golfe d’Ajaccio peu importe l’endroit où vous vous trouvez dans l’établissement. L’accueil y est parfait, les lieux sont sublimes: notre séjour s’annonçait déjà comme une parenthèse de douceur dans un cadre d’exception. Petite plage privée pour prendre le soleil à l’abri des regards, somptueux jardins à l’ombre des pins, piscine face à la mer, que pouvait-on raisonnablement demander de plus?

Nous avons passé la nuit dans une chambre de luxe avec solarium duquel nous avons pu regarder le soleil se coucher en écoutant le bruit des vagues au pied de notre chambre, si ça c’est pas le luxe ultime! 

Le spa marin s’ouvre sur la mer et sur les magnifiques jardins: petits salons de détente, piscine intérieure entièrement vitrée et chauffée, hammam, sauna et toute une carte de soins à l’eau de mer, l’endroit parfait pour être coupés du monde et se ressourcer.

La magie continue d’opérer au dîner, on devine Ajaccio et ses lumières de l’autre côté du golfe. Et pour parler de choses sérieuses (tu me vois venir avec la bouffe?) nous nous sommes régalés et sommes tombés sous le charme du dîner et du petit déjeuner face à la mer. J’ai trouvé l’endroit magnifique, un vrai sans fautes pour notre première fois au Sofitel, et sans doutes par la dernière. 

Site officielInstagram

sofitel_9resto chambresofitel_1sofitel_12sofitel_4sofitel restosofitel_2sofitel_3img_9816img_9822sofitel_11petit déjeunersofitel_20sofitel_18sofitel_13

 

Le luxe du sur-mesure à l’institut A Perla Rara

Il y a quelques semaines je me suis rendue dans ce nouvel institut spécialisé dans le soin du visage qui a ouvert très récemment dans le centre ville d’Ajaccio. J’y ai rencontré Célia, maitresse des lieux. Cet institut elle l’a pensé de A à Z, elle l’a voulu moderne et accueillant, élégant et chaleureux. En fait c’est un peu tout ce que j’aime.

Mais au-delà du coup de coeur pour le lieu, ma rencontre avec Célia et son concept a été pour moi une vraie révélation. Ambitieuse et travailleuse acharnée, un CV impressionnant et une connaissance parfaite de son métier, c’est entre des mains expertes que vous confiez votre peau en faisant confiance à cette jeune femme passionnée. Sa philosophie? Chaque individu est unique et a besoin de soins adaptés, du sur-mesure. « A Perla Rara », la perle rare en français, c’est la retranscription de cette volonté de répondre aux besoins de chacun.

Lors de cette rencontre j’ai effectué un diagnostic avancé de ma peau grâce à une machine très spécifique: sébum, hydratation, élasticité, bref Célia l’a analysé sous toutes ses coutures! Et le verdict était sans appel, moi qui pensais avoir plus ou moins les bons gestes au quotidien je me suis aperçue que j’avais tout faux. Grâce à ce diagnostic, nous avons mi en place un protocole 100% sur-mesure, calqué sur mes résultats pour solutionner les principales problématiques de ma peau. Avec plus de 150 références différentes, aucun soin n’est identique. Et ces références ne sont que des références d’exception.

Après une heure de soin du visage, Célia a crée pour moi une « routine beauté idéale » regroupant l’ensemble des produits adaptés pour rééquilibrer ma peau, une sorte d’ordonnance que l’on peut adopter ou non à l’issue du soin. Les résultats étaient déjà très visibles dès ma sortie de l’institut: mes poches sous les yeux avaient disparu, plus aucun pore dilaté et surtout une bonne mine! Une vraie bouffée d’air pour ma peau qui est restée impeccable pendant dix jours malgré la reprise de ma routine habituelle, depuis, j’ai radicalement changé mes habitudes pour m’adapter au diagnostic! Mon coup de coeur de cette chronique. 

Site officielInstagram

A perla rara_7SALONA perla rara_16A perla rara_5SALON 2DIAGNOSTICA perla rara_12A perla rara_10A perla rara_1

Rééquilibrage alimentaire, objectif -10kg

Coupettes de champagne, saumon à foison, foie gras, chocolats et autres bombes caloriques, la saison des fêtes a mi notre corps à rude épreuve. On mange trop et trop gras, on se ressers, on prends du dessert et, début janvier.. On ne rentre plus dans notre pantalon préféré. Moi, ça fait des années que je ne rentre plus dans mon pantalon préféré.

J’aimerai poursuivre en étant la plus claire et la plus sincère avec vous: nous sommes toutes et tous fondamentalement différents. Nous avons tous nos faiblesses, notre rythme, nos motivations, et ce qui fonctionne pour moi ne fonctionnera par forcément pour vous. Je n’ai pas de recette miracle, je ne suis pas diététicienne et je n’ai pas la science infuse. Je vous livre mon rééquilibrage, ma méthode, celle qui fonctionne pour moi et qui me convient. Elle n’est pas à appliquer brute de décoffrage mais à adapter à chacune et chacune d’entre vous. Ce que je vous partage ici est ce qui me convient pour me sentir mieux, et j’espère qu’avec quelques ajustements ça vous permettra à vous aussi de vous sentir bien. C’est ça le plus important, les kilos sur la balance ne sont qu’un chiffre. L’image que vous avez de vous est la plus importante, les autres, on s’en fou.

J’ai longtemps été ce qu’on peut appeler une fille sportive, une dizaine d’heures de sport par semaine sans vraiment faire attention à ce que je mangeais. Et puis du jour au lendemain, la vie étant ce qu’elle est, j’ai arrêté le sport. Complètement. Mais j’ai continué à manger comme avant. Les années sont passées et j’ai lentement (mais sûrement) pris du poids. En 10 ans, j’ai pris 13 kilos.

Alors oui c’est vrai, je ne suis plus une ado, et mon corps a évolué pour devenir celui d’une femme. Mais mes complexes me rattrapent tous les jours.

« Foutu pour foutu, je m’enfile une raclette »

Lorsque je fais les magasins, j’ai du mal à accepter que je ne rentre plus dans un 38. Je tourne, je vire, j’essaye un, deux, trois pantalons, une jupe, tous en 38. Et j’abandonne. J’abandonne parce que le bouton ne ferme pas. Alors je m’énerve toute seule, je sors du magasin avec la ferme intention de perdre du poids et de retrouver ce corps que je regrette tant. Je fais du sport à outrance et je pèse mes repas. Ca, en général, ça dure deux jours et ça se termine autour d’une raclette en buvant un verre de vin « de toutes façons je maigrirais jamais, deux jours que je mange des légumes vapeur et RIEN, alors autant me faire plaisir et manger comme je veux. Foutu pour foutu, je m’enfile une raclette ».

Processed with VSCO with e5 preset

Passer d’un régime alimentaire gras et sans limites à un régime drastique, manger des choses que je déteste sans saveur et en me privant, c’est évident que ça ne peut pas fonctionner. Et puis au mieux, combien de temps je peux tenir? Deux semaines? Un mois? Et après? Je me jette sur tout et n’importe quoi parce que je suis frustrée et que mes repas deviennent une punition.

« Et moi j’étais là, avec mon verre de bière et mon sandwich au saucisson, la grassouillette qui se goinfre au milieu des top modèles. »

Je crois qu’en fait je n’avais jamais vraiment eu « le » déclic. Nico et moi avons passé la soirée du 31 décembre avec nos ami(e)s, chacun avait préparé ou apporté un petit quelque chose: toasts, quiches, saucissons, fromages, roulés et bûches et bien sûr, du champagne, du muscat et de la bière. Ce soir là en m’habillant, j’ai essayé de limiter les dégâts. Pas de robe parce que je déteste mes jambes, pas de short non plus on verrait ma cellulite, les bottines pas question elles coupent la jambe (déjà qu’elle est pas fine), pas de transparent évidemment. Finalement j’ai opté pour un tailleur noir, ça me semblait plutôt pas mal. Et puis mes amies sont arrivées: paillettes, robes patineuses, bottines à talons, elles étaient toutes plus belles les unes que les autres. Et moi j’étais là, avec mon verre de bière et mon sandwich au saucisson, la grassouillette qui se goinfre au milieu des top modèles. Et j’avoue, j’étais jalouse. Je me suis juré qu’à partir du lendemain j’arrêterai de subir la situation, que je ferai de mon mieux et que, moi aussi, je serai une putain de bombasse l’année prochaine.

J’ai toujours cru au destin, et aux ventes privées aussi! J’y jète un oeil tous les matins sans exception, et ce matin là, je clique sur la vente Weight Watchers. Et pourquoi pas? La promesse d’une perte de poids en rééquilibrant son alimentation sans se priver: c’est ce qu’il me faut. Attend tu vas quand même pas suivre un programme WW? On parle bien du programme avec Hélène Ségara qui bouffe un carré de chocolat dans une limousine? T’as pas de limousine ferme moi cette vente et arrête tes conneries.

« C’est parti, ma nouvelle vie commence le 1er janvier 2019 avec Weight Watchers. »

Je crois que finalement, le secret c’est de manger de tout en quantité raisonnable et surtout de ne jamais se priver. Et on va pas se mentir, beaucoup de motivation et l’envie réelle de changer. J’ai pas envie de loucher sur la galette des rois sans pouvoir y toucher, j’ai envie de pouvoir craquer de temps en temps et de commander une pizza ou de manger une raclette avec mes ami(e)s sans avoir ma propre assiette de légumes bouillis pendant que les autres mangent normalement. Alors c’est parti, ma nouvelle vie commence le 1er janvier 2019 avec Weight Watchers.

Weight Watchers, je savais même pas ce que c’était. En fait, c’est un système de points. Pour ma taille et mon poids, j’ai 23 points à « dépenser » chaque jour. Chaque aliment vaut un certain nombre de points: les légumes, les fruits, le saumon ou encore les oeufs par exemple valent 0 point (no limit), une crème dessert au chocolat en vaut 8, une part de galette des rois à la frangipane 23. Vous voyez où je veux en venir? Tout est fait pour vous inciter à manger des aliments qui nous font du bien, et surtout à éviter ceux qui sont mauvais et pour notre santé, et pour notre ligne: si je ne mange que des légumes tout va bien, si je mange une part de galette, je grille mes cartouches pour la journée. Tout est fait pour que je me rende compte par moi-même qu’il vaut mieux privilégier certains aliments plutôt que d’autres. L’application reconnait absolument tous les aliments, elle a même un scan qui permet d’identifier les produits pendant que je fais mes courses et connaitre le nombre de points qui leur correspond.

Mais rien n’est interdit, et ça c’est ultra important! Une réserve de 35 points par semaine me permet de faire des écarts sans culpabiliser, et ça m’évite de déprimer en louchant sur ce qui m’est interdit puisque rien ne l’est. Une sorte de réserve spéciale craquage de slip (autant vous dire que c’est raclette!).

Il existe 200 aliments à 0 points, l’astuce est donc de baser ses repas sur ces aliments 0 culpabilité et d’agrémenter avec d’autres aliments. Les crevettes par exemple sont à 0, on peut ajouter de la mayonnaise pour plus de goût. Tous les légumes et les fruits bien sûr en font partie, c’est devenu systématique: j’en mange à tous les repas. Et pour vous donner une idée plus précise, voici l’exemple d’une de mes journées:

  • Petit déjeuner

Deux oranges pressées du jardin;

Deux crachotes complètes avec beurre et confiture de fraises;

Un yaourt 0% sucré avec du sirop d’érable.

  • Déjeuner

Une tranche de truite fumée en entrée;

Des aiguillettes de poulet à la crème entière et deux poivrons;

Une portion de pâtes;

Une crème dessert au chocolat.

  • Collation

Des fruits, plein de fruits! Je n’en ai jamais eu autant à la maison depuis que j’ai commencé!

  • Dîner

Des crevettes mayonnaise;

Des lentilles au piment;

Une grappe de raisin.

gouter_1

 

« Mon corps était habitué à avoir sa dose de sucre qu’il n’avait plus. »

Mais les mauvaises habitudes sont tenaces, et croyez-moi, j’en avais un sacré paquet! Mon plus gros vice étant le sucre et le grignotage en général, mais pas que. Du Nutella au petit déjeuner et au gouter, des petits gâteaux tout au long de la journée, des chips, du fromage, du pain à tous les repas, des dîners interminable, des desserts blindés de sucre, ma vie au restaurant, bref, tout était à revoir. Et je ne vous cache pas que les premiers jours ont été un calvaire, mon corps était habitué à avoir sa dose de sucre qu’il n’avait plus.

Mes petites astuces pour garder le cap:

  • Mangez quand vous avez faim, un fruit ou un petit gâteau! Se retenir c’est l’assurance de se jeter sur tout et n’importe quoi à l’heure du repas!
  • Arrêtez de manger lorsque vous n’avez plus faim, petit à petit on arrive a différencier la gourmandise de la faim.
  • Ne pas lésiner sur la quantité des aliments sains: les fruits et les légumes sont vos meilleurs amis.

A J+7 j’avais déjà perdu 2,5kilos, autant vous dire que j’avais une hygiène de vie déplorable au vu de la perte de poids. Ma peau était déjà plus belle et je me sentais moins « enflée », moi qui sui très complexée par mes jambes et qui fait énormément de rétention d’eau, je me sentais déjà tellement mieux! L’épreuve des premiers jours était passé et, même si les gâteaux me faisaient un peu envie à l’heure du gouter, j’ai réussi à me raisonner et à garder le cap.

A J+15, 4,2kg perdus. J’avais pris le pli, les bons réflexes étaient complètement intégrés à mon alimentation: petits déjeuners équilibrés, repas classique à midi, et de moins en moins faim pour le dîner. Tranquillement j’absorbais le principe « petit déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince, dîner comme un pauvre ». Les gâteaux dans le placard peuvent dormir tranquille, ils ne me font plus envie. Et quand c’est le cas, 0 culpabilité de croquer dans un chocolat ou même un bon dessert après le repas! J’ai atteins mon objectif ultime, manger sainement et me faire plaisir sans culpabiliser.

A J+21, ce qui était prévisible, je n’ai perdu que 4,4kg. La perte a considérablement ralenti. J’ai rapidement éliminé les excès et les kilos que j’avais pris ces derniers mois, c’est plus compliqué pour ceux qui sont installés depuis des années. Il faut être patient, perdre sur la durée est l’assurance de perdre « bien » et de ne pas reprendre. Et même si la balance bouge moins, je m’affine tous les jours un peu plus. Les pantalons qui m’allaient me vont grand et je rentre de nouveau dans des vêtements que j’avais oublié.

J’ai décidé d’adhéré à Weight Watchers parce que j’avais besoin d’un cadre, d’un moyen de contrôler ma perte de poids et surtout de bons conseils pour tout revoir. Fondamentalement, un rééquilibrage alimentaire classique avec des habitudes saines suffit à retrouver son poids de forme. Je ne suis pas sponsorisée, j’ai pris la décision toute seule d’y adhéré et je ne perçois aucune rémunération. J’ai simplement un lien de parrainage classique qui vous donnera droit à un mois gratuit que vous pouvez retrouver ici.

Pour l’instant je ne suis pas motivée à faire du sport mais c’est essentiel aussi, et j’espère trouver la motivation au retour des beaux jours. J’ai peur de me démotiver en souffrant si je reprends le sport et préfère attendre encore un peu. Chacun son rythme! Tout est possible quand vous trouvez le vôtre.

Rendez-vous dans quelques mois pour les -10kg?

« Je n’ai aucun problème à intégrer un restaurant dans ma journée et surtout aucune culpabilité quand je fais un excès! »

J+100, Qui aurait pensé que je tiendrai si longtemps? Le cap des 100 jours est passé et me voilà à -7kg et avec une confiance en mois grandissante. C’est un peu bête quand j’y pense, cet impact que mon poids a sur moi, mon moral et ma vie en général. Perdre ces kilos en trop a tout changé, et même si j’ai du mal à intégrer ce nouveau corps, vous n’imaginez pas le bonheur d’essayer des vêtements qui vont: pas trop petits, pas trop grands, simplement à ma taille.

Je suis aujourd’hui complètement habituée à ma nouvelle alimentation et au système de points, je n’ai aucun problème à intégrer un restaurant dans ma journée et surtout aucune culpabilité quand je fais un excès! S’il y a un secret pour que ça fonctionne, c’est bien celui-ci: faites-vous plaisir! Parce que se faire plaisir c’est éviter la frustration, et par conséquent éviter les craquages incontrôlables.

Les craquages il y en a forcément, l’important est de ne pas abandonner même après avoir craqué! Le « foutu pour foutu » n’existe pas! Même après une journée de grand n’importe quoi, je reprends tranquillement une alimentation saine dès le lendemain comme si de rien n’était.

Aujourd’hui, une journée normale dans mon assiette ressemble à ça:

  • Petit déjeuner

Une portion de céréales Spécial K, un bol de lait, une orange pressée et une compote sans sucres ajoutés.

  • Déjeuner

Cabillaud en béchamel, crevettes et riz blanc;

Pain et fromage;

Fruit!

  • Collation

Galettes de riz, compotes sans sucres ajoutés ou fruits.

  • Dîner

200g de crevettes et un peu de mayonnaise;

150g de poulet sauce soja salée, nouilles chinoises;

Fruits, fruits, fruits!

 

 

 

 

Une journée à Calvi, en baskets!

Aujourd’hui je vous emmène avec moi pour une journée à Calvi, et j’espère que vous n’avez pas oublié vos baskets ! Calvi, c’est un peu la cité balnéaire par excellence, on la connait pour ses plages grandioses de sable fin, ses façades colorées et ses restaurants sur la plage et face à la mer, mais la connait-on vraiment? Monuments historiques, personnages illustres, on traverse parfois ses rues pavés sans même soupçonner leur existence.

Je vous propose de me suivre le temps d’une ballade pour en apprendre un peu plus sur cette ville qui m’a vu grandir: culture, paysages, vues imprenables et bonnes adresses, vous me suivez?

img_6648

Tendre l’oreille pour découvrir la citadelle 

Lorsqu’on parle de Calvi, on pense d’abord à sa citadelle: impressionnant édifice génois datant du XIIIème siècle, c’est un vrai symbole. Mais la connaît-on vraiment ? L’office du tourisme de Calvi propose des visites audio guidées pour les adultes : un parcours de 11 repères rythmé par des musiques traditionnelles au fil de l’histoire des lieux et des personnages illustres qui ont foulé ses pavés. Tendre l’oreille pour apprivoiser l’histoire de cette forteresse génoise, c’est donc possible, et en toute liberté pour 7€. Pour les enfants il existe une version « chasse aux trésors », en groupe ou non, pour un tarif de 4€. Une façon ludique d’en apprendre plus, et sans avoir l’impression de le faire (et aussi de les occuper on est d’accord). Christophe Colomb lui même invite les enfants à le suivre dans les ruelles pittoresques pour découvrir, à l’issue, un code à 4 chiffres qui ouvre un coffre au trésor.

On se laisse guider par les petites ruelles colorées qui nous emmènent jusqu’à la Cathédrale Saint Jean-Baptiste, l’oratoire Saint Antoine Abbé ou encore la Caserne Sampieru, on découvre les différents points de vue et toutes les particularités de l’édifice. On se ballade, on promène et on quitte la citadelle avec le sentiment de la connaitre un peu mieux.

Rendez-vous directement à l’Office du tourisme de Calvi, situé Chemin de la Plage sur le port de plaisance, pour retirer ces audio guides et les supports papiers.

img_6849mel 2Processed with VSCO with e5 presetmel 1

présentation 3

Déjeuner face à la mer

Et apprendre, ça creuse! Nous avons visité les hauteurs, redescendons au niveau de la mer. S’il y a bien un endroit agréable où déjeuner à Calvi, presque aussi emblématique que la citadelle, c’est son port de plaisance: des dizaines de parasols colorés face à la mer et aux bateaux, à quelques mètres à peine de l’eau. Les restaurants y sont nombreux et, il est vrai, il est bien difficile de faire un choix. Parmi ceux que j’ai pu tester, j’aimerai vous parler de deux adresses que je fréquente très régulièrement et où je n’ai jamais été déçue.

La première est au même niveau que les bateaux, à quelques mètres à peine de la mer, presque les pieds dans l’eau. L’île de Beauté est l’une de mes adresses préférées tout emplacement confondu à Calvi. Un cadre exceptionnel, une ambiance chaleureuse et depuis quelques mois une nouvelle déco ultra moderne façon bistrot: on mange bien et dans un endroit sympa! Certains connaissaient le lieu comme une avant boite, un bar où on pouvait aussi manger. Le concept a été complètement revu et aujourd’hui c’est un vrai restaurant qui propose une carte aux accents brasserie et aux tarifs très abordables. Des plats simples mais élégants, et surtout délicieux!

Restaurant L’Île de Beauté, Port de plaisance, 20260 CALVI.

Processed with VSCO with e5 preset

Processed with VSCO with e5 preset

La seconde à l’entrée du port remplace l’ancien Abri Côtier (seuls les vrais savent), le Via Marine qui possède déjà une adresse dans la rue Clémenceau, a ouvert récemment « Le Resto » qui surplombe le port. Une ambiance bistrot, des plats servis dans leur poêle, une cuisine variée pour tous les gouts. Le tout avec vue plongeante sur l’agitation du port, au-dessus de la mer.

Restaurant Via Marine « Le Resto », Port de plaisance, 20260 CALVI.

Processed with VSCO with e5 preset

Processed with VSCO with e5 preset

img_6645Processed with VSCO with e5 preset

Avec vues imprenables

 Je vous avais prévenus, j’espère que vous avez de bonnes baskets. Pour digérer, je vous propose une petite marche tranquille pour reprendre de la hauteur et découvrir la chapelle de Notre Dame de la Serra. Au départ du centre ville, il faudra compter une quarantaine de minutes à pieds pour la rejoindre. Une marche accessible même aux débutants.

A l’arrivée, c’est la récompense: une vue majestueuse, imprenable sur Calvi et ses 7kms de plage. Un panorama incroyable, on devine même le Cap Corse. On découvre une petite chapelle, la chapelle de Notre Dame de la Serra, voisine d’un promontoire rocheux sur lequel est érigée la statue de la vierge Marie, les bras ouverts vers la ville en protectrice.  Les calais lui consacrent un pèlerinage au mois de septembre depuis près de 500 ans. La légende dit que si vous y emmenez l’être cher, vous assurez longévité à votre amour. Et si on restait un peu ?

mel 5

 

E feste di Ghjuvanotta, la Corse à l’honneur

Décembre pointe le bout de son nez, et avec lui plane comme une atmosphère de fêtes. Les villes se parent de leur habit de lumière, les maisons s’illuminent l’une après l’autre et vient l’heure de faire crèche et sapin. Bien plus que Noël en lui-même, ce sont les moments de partage qui y sont liés qui font que j’aime tant cette période de l’année. Les souvenirs de l’immense crèche chez ma grand-mère, les veilles de Noël agenouillées avec ma cousine au pied de ce sapin qui semblait si grand, rouge et or, entourées de montagnes de cadeaux et de tellement d’amour.

J’aime recevoir des cadeaux autant que j’aime en faire, passer du temps à trouver l’attestation parfaite qui créera l’étonnement, l’émerveillement. Noël c’est avant tout l’amour, le partage et beaucoup de « merci ». Vous êtes chaque jour plus nombreux à me suivre dans cette aventure un peu folle. Pour vous dire merci à mon tour pour votre bienveillance, votre présence et pour tout ce que j’ai la chance de vivre grâce à vous, je vous gâte du 1er au 31 décembre. Ce calendrier de l’avent grand format, ce sont « E Feste di Ghjuvanotta » (les fêtes de Ghjuvanotta).

Vous le savez, « la Corse a du talent », c’est un peu mon slogan. Au fil des mois, des années passées ici, j’ai croisé le chemin de dizaines de personnes très différentes. Certaines déterminées, d’autres ambitieuses, mais toutes passionnées. Pour mettre en lumière ces personnes exceptionnelles aux talents incroyables, je vous propose un concours par jour et par créateur, boutique ou artiste Corse. 31 cases à ouvrir, 31 magnifiques cadeaux à découvrir.

#1, Imiza

Imiza, surnommé « le hameau du rêve », c’est avant tout un petit hameau abandonné sur la commune de Canari, dans le Cap Corse. C’est naturellement le nom que choisit Anne Benoit, la créatrice, lorsqu’elle crée sa gamme de cosmétiques. Imiza c’est donc une histoire d’amour entre Anne et la Corse, ses parfums et ses paysages, ses particularités et ses ressources. La gamme est conçue autour de matières premières d’exception: l’huile essentielle d’immortelle, l’huile de noisette vierge et l’huile d’olive AOC. Mais Imiza crée aussi des parfums, et c’est grâce à l’un d’eux que j’ai je l’ai découvert. Le parfum d’une soirée d’été, un matin de printemps à la fenêtre de ma grand-mère au levé du soleil, bref, Imiza sent bon la Corse et les souvenirs, les moments vécus.

Imiza a été ma toute première collaboration, depuis c’est toujours avec beaucoup d’enthousiasme et de reconnaissance que je vous parle de ces cosmétiques que j’aime tant. Pour ce tout premier concours, c’est un juste retour des choses de vous offrir l’une des eaux de parfums Imiza: l’eau de parfum Imiza aux notes de lavande et d’orange ou Rosa di i Venti, eau mixte, aux notes boisés et d’agrumes. Ces deux parfums ont été conçus de façon complémentaire, Madame porte Imiza et Monsieur Rosa di i Venti, une complémentarité tant visuelle qu’olfactive.

La gagnante de ce premier concours est @Ju.bern! Félicitations! Un petit message t’attend sur Instagram.

Site officielInstagram

#1

#2, Callysthé

Jeu de mot assumé pour ces thés inspirés des innombrables trésors de la Corse, « la plus belle ». Créée en 2016, elle allie qualité des produits et mélanges astucieux. Elaborés avec des herboristes et à base de rooibos sud-africain, les mélanges Callysthé sont aujourd’hui sans aucun doute mes thés préférés. En plus d’être délicieusement gourmands, ils sont sans théine: et oui, le rooibos est un thé rouge sans caféine ni théine, plus d’excuse pour ne pas en boire du matin au soir.

Ces mélanges aux noms résolument attachés à la Corse m’ont tout de suite conquise. « Soleil de Corse », « Maquis », « Coup de foudre à Bastia », n’est-ce pas là la promesse d’un thé glacé face à la mer? D’un doux moment au coin de la cheminée un soir d’hiver? C’est pour tous ces doux moments à venir que nous avons décidé de vous offrir trois mélanges en accord avec la magie de Noël, « Soir d’hiver » aux notes de châtaigne de de figue, « L’Amore » qui sent bon la clémentine et le cacao et « Maquis ».

La gagnante est Marie_savelli, félicitations! Un message t’attend sur Instagram!

Site officielInstagram

Processed with VSCO with e5 preset

#3, Tocca A Tocca

La rue des Terrasses à Bastia abrite des talents incroyables, Tocca A Tocca est ma plus belle découverte cette année! J’ai rencontré Alexine grâce à Clémence (#BellaTchix), « tu verras, elle fait des choses incroyables, je pense que ça va te plaire ». Incroyable, c’est le mot. J’ai toujours éprouvé beaucoup d’admiration pour les gens capables de penser puis de créer de leurs mains ce qu’ils avaient imaginé. Partir d’une idée pour arriver à un vêtement fini, le processus de création est un don qui demande patience et rigueur. C’est ce que j’ai découvert en passant les portes de la boutique – atelier Tocca A Tocca où les créations côtoient les machines à coudre et les croquis.

Alexine crée ses propres lignes au gré de ses inspirations et des saisons, des pièces de qualité dans des matières française ou européennes. Et chaque collection est marquée par une collaboration avec le savoir-faire français. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vous propose de gagner un noeud papillon pour homme au choix parmi les nombreux modèles élégants et originaux que crée Alexine et une réduction de 40% sur le prêt-à-porter féminin.

La gagnante est @Amelinuccia! Félicitations!

Site officielInstagram

#1_4#1_3

#4, Micca Nome

La vie est faite de rencontres et de découvertes, Lo fait partie de ces personnes que j’adore croiser lors d’évènements et que j’admire pour ses idées. Sa première gamme a été une gamme de totes bags aux accents corses, des expressions nustrale drôles et assumées couchées sur un coton bio pour mettre tout notre bazar! Aujourd’hui, Micca Nome s’est imposé parmi les créateurs insulaires et fait écho à toutes ces expressions chères à nos coeurs.

Pleine d’imagination et de bonnes idées, elle crée régulièrement la surprise avec du jamais vu ailleurs, l’objet inattendu mais tellement cool en version Micca Nome! Tote bag, affiches, cartes, t-shirt et même calendrier, Micca Nome s’invite dans nos intérieurs et nos dressings. Un tote bag et une carte se cachent dans la 4ème case de ce calendrier..

La gagnante est @marie_lanne! Félicitations!

Site officielInstagram

#1_6#1_5

#5, Corsica beauty

Qui ne connait pas Corsica Beauty? Tania a été bercée par les parfums, les odeurs et les richesses qu’offrent la nature Corse. Après des études en biochimie et en formulation cosmétique, c’est tout naturellement vers les savoir faire de sa terre natale qu’elle s’est tournée lorsqu’elle a voulu rassembler sur une seule et unique plateforme le meilleur de la cosmétique Corse. Le plus de Corsica Beauty, ce sont ses précieux conseils pour dénicher le soin qui vous correspond, la crème idéale, l’huile parfaite.

L’eshop compte aujourd’hui plus de 300 références et trésors, une opportunité de prendre soin de soi grâce à des produits d’exception, le tout à porter de clic. La beauté Corse grâce à ses innombrables richesses: immortelle, châtaigne, criste marine, clémentine, etc. Encore une excuse pour se chouchouter! Et vous chouchouter, c’est notre mission du jour puisque nous vous offrons un masque éclat visage Ceïbo.

La gagnante est @Orsini.pauline! Félicitations!

Site officielInstagram

Processed with VSCO with e5 preset

#6, Kyrnella Nature Cosmetics

La Corse est belle, sauvage et pleine de richesses. Des côtes aux sommets, des plages de sable fin aux reliefs accidentés, ces trésors inestimables caractérisent notre île. Parmi ces trésors se trouvent l’immortelle, la châtaigne ou le miel. Le pari de Kyrnella, c’est de proposer des cosmétiques 100% naturels en exploitant ces richesses « a l’antica » (comprenez « comme avant »). Kyrnella fait partie de mes toutes premières collaborations, l’un de mes premiers coups de coeur: des cosmétiques respectueux de notre peau et des ingrédients utilisés.

L’immortelle corse est un puissant régénérant utilisé dans les soins Kyrnella pour réduire le vieillissement de la peau et favoriser le taux de collagène. La châtaigne, purifiante et reconstituante, décongestionne et vivifie la peau. Le miel enfin est un hydratant exceptionnel. Tous ces trésors sont les composants principaux des cosmétiques Kyrnella qui sont, en plus, sans parabène, additifs, silicone, colorants artificiels ou pesticides et non testés sur les animaux.

La gagnante est @camillepellen, félicitations!

Site officielInstagram

#1_11

#7, Bella Tchix

De la couleur! Clémence est une jeune femme dynamique, ambitieuse et déterminée qui sait où elle va, et surtout où elle veut aller. Designer, elle crée sa propre marque de bijoux et laisse aller son imagination dans ses créations hautes en couleurs. Sa marque de fabrique? Des bijoux aux couleurs et aux formes assumées, des micro séries inspirées de ses voyages et des modèles uniques. Parés de pierres et de perles, habillés de cuir et de plumes, le bijou Bella Tchix enflamme et termine avec originalité n’importe quelle tenue. Il y a forcément un bijou Bella Tchix fait pour vous au 5, rue des Terrasses où se cache la magnifique boutique. Après Rio, Hanoï et Cuba, quelle destination s’appropriera Clémence pour créer sa prochaine collection « voyage »?

Une véritable communauté s’est créée autour de Bella Tchix, celle du clin d’oeil à cette inconnue qui porte ces p****** de belles boucles d’oreilles que toi-même tu portes en rouge, et qu’il te faudra du coup dans un autre coloris. Alors, prête à rejoindre la team?

Bravo à @_leblogdemarie!

Site officielInstagram

#1_14

#8, Maison Macci

Maison Macci, ce sont des pièces d’exception pensées, créées et fabriquées en Corse.  Des collections pures et des belles matières, l’amour du savoir-faire. Marie, jeune créatrice Corse, est passionnée de dessin et de haute couture. Chaque collection est marquée par un imprimé phare à l’image de la Corse, cette année safran, lys, lantana, myrte et ciste ont colorés les portants de la magnifique boutique située 13, Rue des Anges à Calvi.

Depuis 2016, Marie attache une importance toute particulière aux finitions qu’elle veut impeccables. Pour moi aussi, les petits détails font toute la différence. En accord avec elle et avec l’esprit de Maison Macci, nous avons décidé de vous offrir l’emblématique Ciucciu: petite pièce de soie colorée à porter en finition d’un look au poignet, dans les cheveux ou en accessoire de sac.

Félicitations @marieandreani!

Site officielInstagram

MAISON MACCI 2MAISON MACCI

#9, Cap Mattei

L’histoire de Cap Mattei est une histoire centenaire. Louis Napoléon Mattei est, comme tous les capcorsins, un voyageur. Il puisera dans ses voyages l’inspiration pour créer l’emblématique vin apéritif qu’il nommera comme sa région natale: le Cap Corse Mattei.  Il exportera ce vin désormais célèbre partout dans le monde. Viendront des dizaines d’autres produits dérivés ainsi que la non moins célèbre Cédratine, marquant un peu plus l’attachement de Louis Napoléon à la Corse. Prêt de 150 ans plus tard, Cap Mattei est devenu incontournable et une bouteille de Cap se cache dans le placard de tous les Corses.

Depuis quelques années Cap Mattei se modernise: concept store moderne, soirées dégustation, création du désormais iconique Capo Spritz, présence sur les évènements et festivals immanquables, collaborations, etc. Je suis ravie de pouvoir vous offrir un coffret exclusif spécialement composé pour l’un ou l’une d’entre vous, un coffret 100% Cap Mattei: une bouteille de Cap blanc, une bouteille de Cap rouge, des goodies (éventail, t-shirt, bandana) et un paquet de canistrelli. « Vous buvez du Martini, en Corse nous buvons du Cap Mattei. »

La gagnante est @Oceaneagostini! Félicitations!

Site officielInstagram

CAP MATTEICAP MATTEI_2

#10, Antica Collection

Antica Collection, c’est l’histoire de traditions et de clichés sur la Corse tournés en dérision avec beaucoup d’humour. Des histoires drôles dessinées avec talent et portés sur des t-shirts aux allures authentique et identitaire. Napoléon sauveteur sur la plage de l’Arinella? Les Daft Punk chantant une paghjella avec notre Petru Guelfucci national? C’est exactement ce que vous propose Antica, porter la Corse avec humour! Antica habille hommes, femmes et enfants du Cap Corse à Bonifacio depuis 2014.

Nous vous proposons de rejoindre le clan Antica en tentant de remporter l’iconique modèle « Paghjella », Petru approuve ce concours.

La gagnante est @fondacci_, félicitations!

Site officielInstagram

#1_18

#11, Anne’L Bijoux

Peut-on être objective lorsqu’une créatrice est aussi l’une de vos amies les plus proches? Oui, on peut, parce qu’avant de connaitre Anne-Laure, c’est Anne’L Bijoux que j’ai rencontré. Depuis la création de la marque en 2013, je suis fan des bijoux et accessoires qu’imagine et crée Anne-Laure!

Elle m’a d’ailleurs fait l’immense honneur d’imaginer, moi aussi, un bijou qu’elle a ensuite crée de ses petites mains. Un bracelet de cuir taupe, de pierres semi précieuses et de coquillages dorés a vu le jour. Ma première création en collaboration avec une créatrice, et jamais je ne remercierai assez Anne-Laure pour cette chance. Pour ce projet si particulier pour moi, il était primordial de m’entourer de personnes comme elle, dont j’admire le travail et que j’apprécie pour la personne qu’elle est. C’est avec beaucoup de plaisir que nous vous proposons de gagner un collier « croix » doré à l’or fin.

Bravo à @mlaurefantini!

Instagram

#1_43

#12, Helios di Corsica

Les premiers hectares d’immortelle Hélios sont plantés en 2012, 60 nouveaux hectares suivront les quatre années suivantes. 60 hectares de cultures et de productions qu’Hélios transforme dans sa magnifique boutique au style industriel, voisine du laboratoire et de la distillerie. Tout est préparé et conditionné sur place: un circuit ultra court! Et lorsqu’on parle d’immortelle, on parle forcément de l’huile essentielle d’immortelle. Rare très recherchée, cette huile essentielle est l’huile essentielle aux milles vertus. Efficace sur les bleus et hématomes, utilisée en cosmétologie pour ses vertus anti oxydante et anti rides, contre les jambes lourdes ou encore les douleurs inflammatoires.

Il y a quelques mois j’ai eu la chance d’être invitée à découvrir les cosmétiques, parfums et huiles essentielles Hélios. Une vraie découverte et beaucoup de coups de coeur dont les bougies et parfums d’ambiance à la châtaigne et aux canistrelli. Des produits d’exception dans un écrin qu’est la magnifique boutique Hélios. Afin de vous faire découvrir, vous aussi, les produits Hélios, nous vous proposons de remporter une huile essentielle de criste marine, un parfum d’ambiance « Pinia » et une eau florale d’immortelle.

Bravo à @beautyfood_2b qui gagne ce super lot!

Site officielInstagram

#1_46

#13, Tiphaine Soler

Peut-on parler de talent sans parler de Tiphaine? Ce petit bout de femme est passionné par le dessin de mode. Après des études d’arts appliqués à Nice, elle revient s’installer sur sa petite île chérie et s’épanouit dans son travail en collaborant avec de nombreux créateurs corses (certains même se cachent dans ce calendrier de l’avent). Si vous me suivez depuis longtemps, vous vous souvenez sans doutes de ce petit hérisson, star d’une gamme de papeterie créée avec Anne-Marie (@Hypsica): la papeterie Ricciuale.

Des dessins aux couleurs acidulées et des mouvements fluides, les illustrations de Tiphaine s’inspirent de la vie. Ce qu’elle y voit, les personnes qu’elle croise, la ville. Quelques unes décorent d’ailleurs la maison depuis déjà longtemps, j’adore son travail. Nous avons voulu changer de support et vous offrir deux mugs qui sentent bon le cocooning, le chocolat chaud et les après-midi de décembre au coin du feu. Il y aura donc deux gagnantes pour ce concours!

Félicitations à @oriana_tn et @letiziasaveria!

Site officielInstagram

#1_48

#14, Casanera

Casanera, ce sont avant tout des cosmétiques bio d’exception. L’amour des produits naturels, une histoire de famille qui a donné lieu en 2011 à la création de cette marque devenue incontournable. Un savant mélange de savoir-faire ancestraux, d’huiles essentielles extraites en Balagne et de matières premières 100% naturelles. Une cosmétologie inspirée de la flore balanine: myrte, immortelle, lentisque, etc.

Nous connaissons toutes et tous ces magnifiques boutiques qui regorgent de trésors, ces vitrines féériques. Qui ne rêve pas de trouver ce petit sachet noir sous le sapin? En collaboration avec la boutique de Calvi, c’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous vous proposons de remporter un coffret de Noël: une huile sèche à l’immortelle, un kit de toilette et un diffuseur d’intérieur.

Félicitations à ma @lea_marianii !

Instagram

#1_53#1_52

#15, L’adresse

L’Adresse, c’est un peu l’institution de la chaussure et des accessoires à Corte. Paola tient d’une main de maitre la magnifique boutique située 12 Cours Paoli: baskets, bottines, mocassins, elle chausse hommes, femmes et enfants pour tous les budgets et dans tous les styles. L’une de mes meilleures adresses shopping pour faire plaisir ou se faire plaisir! Un paquet « L’Adresse », c’est la promesse d’un cadeau réussi. Ash, Serafini, Lola Cruz, Mellow Yellow et des dizaines d’autres marques pour habiller vos petits pieds.

Mais l’Adresse ce sont aussi des accessoires: bijoux, petite maroquinerie, foulards, et les superbes sacs Rose & Joséphine, Paola est d’ailleurs l’une des créatrices de ces sacs que l’on ne présente plus. En collaboration avec elle, nous vous offrons un bon d’achat de 100euros à valoir en boutique ou sur l’e-shop.

Bravo à @mmathilde20!

Site officielInstagram

#16, Mi Piace

Andréa est une jeune femme hyperactive qui parvient à concilier la vie de Mi Piace avec sa vie à elle! Ses créations identitaires et résolument attachées à la Corse sont sa marque de fabrique: des sweats doudous modernes, des t-shirts qui dévoilent un trait de caractère (toujours en Corse bien sûr) et des accessoires tendance. Depuis cet été, j’ai l’immense honneur d’être l’égérie de la marque! Le visage de ces sweats et t-shirts que j’aime tant, et j’ai même eu le privilège de pouvoir créer en collaboration avec André un sweat « O patecca! » que j’adore.

Ce soir, nous vous proposons de gagner le sweat « Salvatica » (« sauvage » en français) pour l’une des sauvages qui se cachent parmi vous (arrêtez je sais que vous l’êtes!).

Bravo à @letizia_molteni!

MI PIACE 2mi piace

#17, Mademoiselle est Capricieuse

De belles découvertes, j’ai la chance d’en faire tous les jours grâce à vous. Cet été j’ai eu la chance de découvrir un magnifique concept store à Propriano, la boutique Aux Caprices tenue par Satchi. Une véritable merveille: vêtements, bijoux, accessoires et décoration d’intérieur, Satchi sélectionne des pièces incroyables de beauté! Il y en a pour tous les gouts et toutes les envies, des sélections pointues, des bijoux raffinés ou des objets déco.

Mais Satchi est également créatrice de la marque Mademoiselle est capricieuse. Des pièces uniques faites main avec des matériaux de qualité, des chutes de tissus de créateurs dans un esprit moderne, novateur et dans l’air du temps. Ce soir nous vous proposons de remporter un cabas Mademoiselle est capricieuse réversible, en toile de jute et empiècements de coton. Pour toutes les capricieuses qui se promènent par ici!

Félicitations à @dumenica.federici!

InstagramSite officiel

MLLE EST CAPRICIEUSE_1MLLE EST CAPRICIEUSE_3MLLE EST CAPRICIEUSE

#18, Gaïa

Si j’ai une bonne adresse shopping à vous donner, c’est celle de la petite boutique de Johanna, Gaïa! En discutant avec elle j’ai vite compris que le plus important c’était ses clientes. « J’essaye d’avoir des pièces que personne n’a, et en petite quantité. Pas de risque de croiser quelqu’un qui a la même veste ou le même chemisier! » et il est vrai qu’en Corse on se retrouve vite habillée comme les copines et sans le vouloir.

Johanne choisit ses collections avec beaucoup d’attention et d’amour, des pièces souvent colorées, toujours tendance! ce soir nous vous proposons de gagner un bon d’achat de 50euros à valoir en boutique uniquement.

Félicitations à @_graziellamrc!

Instagram

HELIOS_94

#19, Karma Koma

Karma Koma, ce sont des boutiques modernes et des collections intemporelles, des lignes inspirées de la Corse et de Bali aux accents de soirée d’été. L’authenticité de la Corse inspire les lignes épurées et unies, les couleurs et l’esprit de Bali les couleurs chaudes. Des dos nus et décolletés profonds dans des matières fluides, des robes longues, des combinaisons devenues iconiques et des accessoires chics et tendance, Karma Koma inspire voyage et douceur de vivre.

La belle histoire commence avec un pantalon. Laurence Appietto Raffaelli crée ce premier modèle en 2003 après un voyage à Bali, elle le met en vente dans sa boutique multi marques, le succès est alors au rendez-vous. C’est le début de l’aventure Karma Koma et de l’envie d’habiller toutes les femmes. Aujourd’hui Karma Koma c’est douze points de vente, un e-shop et une fidèle communauté de Karma Komettes. Ce soir nous vous proposons de remporter une remise de 20% sur toute la collection (y compris cuirs, chaussures et maroquinerie) et de rejoindre la team!

Félicitations à @angelepoggi!

InstagramSite officiel

kARMA koMA_1

#19, San Lisei

San Lisei, c’est la promesse de cosmétiques et de produits 100% naturels. Toutes les matières premières sont récoltées à la main dans la micro région du Niolu dans le respect des périodes de production. Ces plantes d’exception (immortelle, laurier, lavande ou encore pin laricio) sont ensuite travaillées dans l’atelier San Lisei pour en extraire tous les principes actifs et produire des huiles essentielles de qualité. Ces huiles sont ensuite transformées pour donner de nombreux produits de soins et de bien-être: huiles essentielles pures, hydrolats, ou bougies coulées à la main en cire 100% naturelle de soja éco responsable.

Et pour que ça sente un peu le pin laricio chez vous, nous vous proposons de gagner une bougie Pin Laricio.

Félicitations à @Laly2b!

InstagramSite officiel

SAN LISEI

#21, Mes Précieux

Virginie crée depuis 2007 des bijoux personnalisés pour toutes les précieuses, des bijoux fait à la main et sur demande: chaque pièce est unique. Un petit paquet Mes Précieux sous le sapin, c’est la promesse d’un bijou qui a été pensé pour soi, une attention particulière qui fera plaisir à coup sûr. Un prénom, des initiales, une date ou un petit coeur façonné à la main dans un fil d’or goldfilled 14 carats. Les doigts de fée de Virginie créent de vraies merveilles et je lui fais confiance depuis longtemps pour les attentions particulières et les cadeaux importants que je souhaite offrir.

C’est avec beaucoup de reconnaissance pour ce magnifique lot que je vous propose de gagner un jonc en goldfilled or jaune 14 carats « Love », comme une façon de vous dire à quel point je vous aime et à quel point j’aime ce que je fais.

Bravo à @Babou23!

Site officielInstagram

Mes précieuxMes précieux_2 copie

#22, L’eshop Aux Caprices

Pas vraiment de nouvelle présentation ce soir car je vous parlais déjà de la magnifique boutique Aux Caprices à Prorpiano à l’occasion du concours avec Mademoiselle est Capricieuse. De belles découvertes, j’ai la chance d’en faire tous les jours grâce à vous. Cet été j’ai eu la chance de découvrir un magnifique concept store à Propriano, la boutique Aux Caprices tenue par Satchi. Une véritable merveille: vêtements, bijoux, accessoires et décoration d’intérieur, Satchi sélectionne des pièces incroyables de beauté! Il y en a pour tous les gouts et toutes les envies, des sélections pointues, des bijoux raffinés ou des objets déco.

Pascale Monvoisin, Belair, Cluse, Marie di Latte ou encore Valentine Gauthier, voici quelques unes des cinquante marques présentes sur l’eshop Aux Caprices: et oui, vous avez la possibilité de commander toutes ces magnifiques pièces en ligne! Et pour vous faire plaisir, Satchi vous gâte avec un bon d’achat de 100euros!

Bravo à @maeva_vaz!

InstagramEshop

IMG_8969Processed with VSCO with e5 preset

Processed with VSCO with e5 presetProcessed with VSCO with e5 preset

#23, Benoa

Ahhh, Benoa.. Si vous me connaissez bien vous savez que je suis une fan de la première heure de ces deux créatrices qui, en plus d’avoir un talent incroyable, sont adorables et ambitieuses. Anne et Virginie créent l’aventure Benoa en 2005, l’idée? Habiller toutes les femmes pour toutes les occasions. Aujourd’hui toutes les générations se retrouvent chez Benoa et chaque femme peut trouver la robe, le top ou la combinaison qui lui correspond. La pièce faite pour elle. Nous sommes toutes différentes et ça, Anne et Virginie l’ont bien compris. Si vous entrez dans l’une des boutiques, aucun doute, vous n’en sortirez pas les mains vides.

Benoa fait figure d’incontournable dans le monde de la création insulaire. Ses pièces  aux drapés fluides, légers et aux couleurs unies sont la signature de ses collections raffinées. Une soirée entre copines et un dos subtilement dévoilé, un déjeuner en famille et une petite robe couleur immortelle ou un baptême et une sublime robe longue et légère, toutes les occasions s’habillent chez Benoa.

Et si vous vous pariez de velours brillant pour ces fêtes qui approchent? La robe BLISS est à remporter aujourd’hui.

Bravo à @s_mmarie!

Site officielInstagram

BENOA_1BENOA

#24, Hôtel Sampiero Corso

A jour exceptionnel, lot exceptionnel. L’hôtel Sampiero Corso me fait l’immense honneur de vous offrir non pas une, mais deux nuits dans l’une de ses chambres! Un concours sur @Ghjuvanotta, et un second sur @hotelsampierocorso, il n’y aura donc pas un gagnant mais deux! Idéalement situé au coeur de Propriano dans une petite crique avec vue imprenable sur le golfe du Valinco, c’est une parenthèse de calme et de sérénité avec accès direct à la plage que nous vous offrons à la veille de Noël.

L’occasion de découvrir la micro région du Valinco: Propriano, Sartène, et même de rayonner jusqu’à Bonifacio qui n’est qu’à 1h15! Un week-end de détente ou une petite évasion en semaine en amoureux!

Félicitations à @saandyrossi et @nous_quatre_la_vie_en_rose!

22393

#25, Maglia Meia

Maglia Meia, ce sont des créations entièrement faites main en Corse. Bonnet, écharpes, plaids ou petits chaussons chauds et colorés, toutes ces pièces douces et originales sont le fruit d’une passion pour le tricot et le beau savoir faire. Tout est disponible sur le bel e-shop (lien plus bas) depuis 2015. Ce soir nous vous proposons de gagner le bonnet Gabriellu gris et noir, le bonnet indispensable de l’hiver pour réchauffer vos petites oreilles avec le froid qui arrive!

Bravo à @dunecardona!

IMG_9001

#26, Pasquama

Pasquama est une marque basée en Corse dont le but est le partage et la transmission. L’idée? Reprendre des expressions corses populaires et les illustrer tout en simplicité. Des jeux de mots drôles à l’identité Corse très marquée! Vient ensuite la collection 1755, petit point historique: le 14 juillet 1755, Pascal Paoli devient chef de la Nation Corse indépendante. La même année, il crée la première Constitution démocratique au monde. 1755 est donc une année importante pour l’histoire de la Corse. Ce soir, nous vous proposons de gagner le t-shirt 1755 et de porter, vous aussi, un peu d’histoire!

Bravo à @marie_martinetti_

Instagram

PASQUAMA_1

#27, Giovabella Cullezzione

On parle encore de t-shirt ce soir avec Giovabella que je compte parmi mes partenaires depuis bien longtemps et que j’adore: une marque nustrale de t-shirts et sweats en coton bio. « A moda Corsa made ind’e noi », des t-shirts de trafiquants de canistrelli, un empereur de l’espace coiffé d’un bicorne d’un autre empereur bien de chez nous, jeux de mots drôles: Giovabella fait figure d’incontournable! Et pour vous faire plaisir, nous avons décidé de vous offrir le t-shirt de votre choix, homme ou femme, c’est vous qui choisirez votre cadeau!

Bravo à @chjuculella

InstagramSite officiel

GIOVABELLA

#28, Marcè Lepidi

Marcè Lepidi est véritablement l’un de mes artistes corses préférés. Jouer avec les symboles, les couleurs et les mots, voilà la spécialité de cet autodidacte aux créations à l’identité marquée. Une bonbonne de gaz estampillée « Happy welcome », le Babbu relooké façon Rolling Stones ou la désormais célèbre conserve « Casgiu merzu », les oeuvres de Marcè font rire, interrogent et nous livrent sa vision de la société d’aujourd’hui au travers du pop art nustrale qu’on lui sait propre.

Le studio d’un étudiant en droit à Corte, l’appartement d’une jeune couple qui s’installe au village ou chez mammò, les lithographies de Marcè s’installent sur nos murs et on adore. Pour partager avec vous son univers, nous vous faisons remporter ce soir un lot de deux conserves « casgiu merzu » contenant chacune trois stickers, un pin’s collector, un mini pochoir et un tirage papier signé.

Bravo à @toitoine2b

InstagramEshop LULISHOP

marce lepidi

#29, Marma Concept Store

Quelle jolie rencontre que celle de Laura, jeune maman cortenaise qui a crée cette année le concept store « Marma » du prénom de son magnifique petit garçon Marcu-Maria. Laura est passionnée et est pleine d’idées: de la décoration, des bijoux, du prêt-à-porter ou encore de la papeterie, le concept store est une petite merveille où se cache forcément le cadeau idéal à offrir ou à s’offrir. Et puisqu’on parlait hier de Marcè Lepidi, le concept store est aussi son point de vente officiel cortenais. Avec gout, elle sélectionne les pièces en vente dans la magnifique boutique qui s’est refait une beauté pour l’ouverture!

Bravo à @angelica_mrcc!

Instagram

IMG_9164

IMG_9163IMG_9161

#30, Sgiò

Sgiò, c’est le symbole de la femme corse qui entreprend. Elodie fait partie de ces personnes qui n’arrêtent jamais, elle est sur tous les fronts, tout le temps! Artiste peintre, elle crée sa propre marque de prêt-à-porter en 2016 et fait revivre des pièces iconiques de l’histoire de la Corse avec un souffle de modernité. Les collaborations avec des artistes et créateurs insulaires sont devenues sa marque de fabrique, le partage son cheval de bataille. Bleus de chine, bleus de chauffe ou t-shirts résolument décalés, Sgiò habille aujourd’hui hommes, femmes et enfants fiers de porter ces vêtements comme un symbole.

Nous vous proposons de rejoindre le mouvement Sgiò en tentant de remporter un bon d’achat de 50euros valable sur l’eshop.

Bravo à @angie191280!

InstagramSite officiel

sgio

#31, Mad’moiselle Tricote

L’année se termine, et j’aime dire que j’ai gardé le meilleur pour la fin. La douce Natalia, maman de deux magnifiques petites filles et modèle, imagine et crée de superbes pièces tricotées: gilets oversize, plaids, écharpes, bonnets et accessoires. Elle est Mademoiselle Tricote. Depuis 2016, ses plaids réchauffent nos intérieurs et ses écharpes nos petits cous pendant l’hiver. Des pièces chaudes, chaleureuses et indispensables! Ce soir nous vous proposons de gagner l’ensemble Nina, une nouveauté juste avant la nouvelle année que j’ai la chance de vous proposer en exclusivité.

Bravo à @toccaatoccaofficiel!

Instagram

madmoiselle tricote_4madmoiselle tricote

#TheLast, Boutique Mim’s

Nous y sommes, voici le tout dernier concours d’E Feste di Ghjuvanotta. Pour terminer ce mois en beauté, nous vous proposons avec la boutique Mim’s de remporter un bon d’achat d’une valeur de 70euros! Des pièces tendances à des prix abordables, Mim’s est toujours à la pointe de la mode et à la portée de toutes les bourses. Prêt-à-porter, chaussures et accessoires, vous y trouverez forcément votre bonheur!

Félicitations à @angele_staelens qui clôture les festivités en remportant ce lot!

Jupe en velours & pull oversize

Helloooo! J’espère que vous allez bien!

Enfin un look avec la jupette que vous aviez tant aimé sur Instagram. Du plissé, du velours, elle entre parfaitement dans la tendance de cette saison. Et devinez quoi? Je l’adore. Associée à mon pull doudou avec les températures qui baissent, je crois qu’elle va me suivre tout l’hiver. Et pour une fois, je laisse les sneakers au placard pour des boots bijoux.

Celles et ceux qui me connaissent bien savent que l’automne est ma saison préférée pour plein de raisons! Les châtaignes, les couleurs, l’ambiance, les premiers feux de cheminée.. Alors imaginez ma joie lorsque j’ai découvert cette petite ruelle que je connais bien dans son habit d’octobre!

Je porte la jupe Charme Benoa, le pull en maille côtelée H&M et les boots Zara.

JUPE JAUNE 5LYON_77JUPE JAUNE 2JUPE JAUNE 3JUPE JAUNE 6JUPE JAUNELYON_81JUPE JAUNE 4


signature

Air Max 95

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien! C’est enfin le week-end, j’espère que vous avez passé une bonne semaine. Petite soirée tranquille avant une journée à Ajaccio demain, toujours pour vous gâter à l’occasion du calendrier de l’avent 100% Corse.

Trois articles en moins de dix jours, je crois que je signe enfin mon retour ici. Je crois qu’il me fallait un peu de temps pour articuler tout ça, mais aujourd’hui je suis prête! J’en profite pour vous partager un nouveau look, on retourne 20 ans en arrière?

Retour en 1995, Nike sort les premières Air Max 95, un design alors jamais vu et des couleurs dégradées. On reconnait une belle basket lorsqu’elle ne disparait jamais vraiment (cf. le retour fulgurant de la Stan Smith ou, plus fou, des Buffalo), et c’est le cas de la Air Max 95. Pas évident de l’associer, c’est la pièce forte de mon look que j’ai adoré décaler.

Je porte donc ces Air Max 95 dispo chez Energy Store avec un pantalon taille haute shoppé chez Sisters, une chemise noire simple Mango et mon manteau de l’amour Benoa (old co).

SURPRISE!

Samedi dernier, un monstre très chelou a essayé de me piquer mes baskets!  (cf. dernière photo de cet article) Heureusement, je ne me suis pas laissée faire et, du coup, Energy Store et moi vous offrons cette paire de baskets. Rendez-vous sur Instagram pour cette surprise terrifiante!

AIR MAX 95 3LYON_25AIR MAX 95AIR MAX 95 5AIR MAX 95 2AIR MAX 95 6AIR MAX 95 4IMG_4568signature

Cortez et Prince de Galles

Hello tout le monde! J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon week-end. Ma journée d’hier a été très chargée et riche en projets, j’ai hâte de partager avec vous toutes ces belles choses qui se préparent. En attendant, je partage avec vous un look que j’adore porter, jean, t-shirt, baskets. Confortable et passe partout!

Pour cette tenue je porte l’une de mes pièces préférées, un jean mom taille haute Kiabi. J’ai aussi craqué pour un blazer à carreaux, un imprimé encore très présent dans les collections cette saison. Le mien vient de chez Kiabi mais je ne le retrouve pas sur l’eshop, vous en trouverez des similaires chez Zara, Pimkie ou Stradivarius. Pour tout vous dire je n’avais jamais mis les pieds dans un Kiabi, mais cette année ils mettent le paquet! Je repars toujours les bras chargés de très belles pièces et à tout petits prix.

Je vous présente aussi mes Cortez NylonnRed Nike à retrouver chez Energy Store, les photos ne leur font pas justice elles sont vraiment canons! Rose un peu irisé, ça tire un peu sur le bordeaux, et on adore le bordeaux pas vrai?

En revanche je n’ai pas trouvé de t-shirt similaires à celui-ci qui vient de chez Pimkie, shoppé la saison dernière.

LOOK 1LOOK 4LOOK 3LYON_19LOOK 2LYON_18LOOK

signature

#Unweekend… à Lyon

Hello tout le monde! J’espère que vous avez passé un bon début de semaine, ici on enchaine les journées pluvieuses pour mon plus grand bonheur, l’automne est enfin là. Vous l’avez sans doutes vu sur Instagram, nous avons passé un week-end à Lyon il y a dix jours. Lyon capitale de la gastronomie, la ville où l’on vient pour manger, et où l’on revient pour tout le reste. Nous sommes arrivés sans trop savoir où nous mettions les pieds, la ville nous a séduit. L’effervescence, les terrasses des cafés qui se remplissent au crépuscule, ses immenses marchés colorés… Lyon ne nous a pas déçu.

Nous avons adoré le peu de temps passé dans cette ville hyperactive, et même si je la connais très peu j’ai quelques adresses à vous partager.

Où loger?

Nous avons passé trois nuits à l’Hôtel Silky by Happyculture, en plein centre de la presqu’île, une situation géographique idéale. La station de métro Cordeliers est à une minute à pied et les environs directs sont parfaits pour manger ou boire un verre.

Inspiré d’une maison de négociants où fils et bobines de soie sont les éléments principaux de décoration, l’hôtel est un espace chaud et chaleureux comme je les aime. Et comme ce sont souvent les petites attentions qui comptent lorsqu’on part en voyage, la citronnade maison libanaise et les sourires du personnel nous font dire que c’est là bas qu’il faut faire escale à Lyon.

HELIOS_155LYONHELIOS_160

Que faire?

  • Flâner au Parc de la Tête d’Or. Vous pouvez visiter le jardin botanique du parc, des centaines de plantes du monde entier à découvrir dans des univers très différents, secs ou humides, arides ou tropicaux. Les serres sont vraiment magnifiques et c’est encore plus beau à l’intérieur, on a adoré. Les roseraies extérieures sont aussi très très belles et le parc dans sa globalité est sympa à visiter. Des dizaines d’oies se promènent dans les allées du parc, l’occasion de me faire de nouvelles copines. C’est la règle, un copain à plumes dans chaque destination! Malheureusement les petites barques étaient fermés lorsque nous étions là mais il est possible de faire un petite balade sur l’étang.
  • Parcourir les allées des Halles de Lyon-Paul Bocuse. Surnommé parfois le « ventre de Lyon », les halles sont un immense marché couvert regroupant près d’une cinquantaine de commerçants: écaillers, bouchers, charcutiers, fromagers, etc.  Lors de sa rénovation en 2006, hommage est rendu à Paul Bocuse, célèbre chef lyonnais qui venait s’approvisionner aux halles. Elles sont rebaptisées à son nom.
  • C’est de loin notre endroit préféré #teamgros, vous pouvez non seulement faire vos courses, votre marché, mais aussi profiter de l’ambiance des halles pour vous arrêter manger un morceau et même déjeuner. Un petit morceau de comptoir, un verre de vin et un plateau de fromages, le brouhaha des passants… On a adoré.

  • Grimper jusqu’à Notre Dame de Fourvière en ficelle. La ficelle, c’est le funiculaire vous permettant de rejoindre la Basilique depuis la vieille ville sans transpirer, et surtout, c’est à faire. Gros fail pour nous, le funiculaire était en travaux! Du coup, nous sommes montés à pieds pour découvrir le vue imprenable sur la ville.
  • Découvrir toutes les jolies places: Terreaux, Bellecour, Jacobins, etc.
  • Faire du shopping dans la rue de la République, cette artère piétonne regroupe bon nombre de grandes enseignes pour faire du shopping. Sa voisine parallèle est aussi pleine de petites boutiques!
  • Visiter le Vieux Lyon et ses petites rues pavées, prendre un café en regardant les passants.
  • Partir en quête des immenses fresques trompe l’oeil: la fresque des lyonnais ou encore la fresque des canuts.

HELIOS_161HELIOS_154HELIOS_162HELIOS_173HELIOS_175HELIOS_174HELIOS_165HELIOS_169HELIOS_168

Où manger?

A Lyon, on mange bien! La ville est réputée pour sa gastronomie et pour ses nombreux restaurants. Si vous nous connaissez bien, vous savez que nos voyages, c’est 80% de bouffe pour 20% de visites. Autant vous dire que l’idée de partir dans la capitale de la gastronomie nous donnait déjà l’eau à la bouche. Et les spécialités ne manquent pas: praluline, saucisson brioché, quenelle de brochet, coussins de Lyon, etc.

A notre arrivée nous avons déjeuné tout près de l’hôtel aux Fils à Maman (25, Rue de l’Arbre Sec, 69001). Il en existe un peu partout en France mais c’était la découverte pour nous. Le lieu est super sympa, jeune et dynamique à l’image de l’équipe. Un petit menu à 16,50euros pour une entrée (oeuf cocotte crème champignons poivrons), un plat (pièce de boeuf et gratin dauphinois) et un dessert (muffin au carambar!). Un très bon rapport qualité prix et des plats faits maison, on adore!

Qu’est-ce qu’une journée sans gouter? Clémentine nous emmène dans un bar à chocolat fondu (ok, je sais, à ce stade je t’ai déjà convaincu), Ikône, tout près de la Place des Terreaux, 13 Rue Constantine. C’est simple, il y a du chocolat quasiment partout! Fondue au chocolat à partager, crêpes ou gaufres, la gourmandise faite pour vous y est forcément. Du coup on est partis sur une petite gaufre au chocolat caramel beurre salé et une citronnade, à tomber.

HELIOS_182

Mais peut-on vraiment prétendre avoir visité Lyon sans avoir tester ses fameux bouchons? A l’origine, le terme désigne un lieu où on peut « machônner », les « mâchons » étant une sorte d’en-cas que prenaient les canuts, ouvriers de la soie. Leur journée commençait à l’aube, alors ils rigolaient pas avec le casse-croute! Aujourd’hui,  le bouchon, c’est un restaurant fait de convivialité et de spécialités telles que la cervelle de canut, le saucisson brioché, l’andouillette ou encore les tripes. Nous avons choisi de dîner au Musée (2 Rue des Forces, 69002) qui faisait partie des meilleurs bouchons sur TripAdvisor. Grattons, escargots briochés, andouillette et gratin dauphinois, on voulait du bouchon, on en a eu! Ambiance chaleureuse, patron et service adorable, si les abats vous rebutent n’hésitez plus, nous nous sommes régalés!

Mon seul regret est de ne pas avoir réussi à faire un brunch! Tout était complet DIMANCHE et Le Desjeuner (que j’avais repéré depuis looooongtemps) était fermé #FAIL. C’est un peu par hasard que nous avons atterri à The Crock’n’Roll, 1 Rue Désirée, 69002 dont la spécialité (vous l’aurez compris) sont les croques monsieur. Le lieu et le service sont super sympas, un petit bémol peut-être sur la taille des croques un peu « maigrichons » mais délicieux!

Bon, il est temps de vous parler de l’un des lieux que nous avons préféré: les Halles Paul Bocuse. C’est un peu le Disneyland de la bouffe, le paradis des épicuriens: écaillers, bouchers, chocolatiers, fromagers, volaillers, primeurs, les maisons d’excellence de la région lyonnaise y sont toutes représentées, près de 48 commerçants. C’est un lieu incontournable!

Il est à peu près possible de tout manger: viandes, poisson, crustacés, etc. le tout au beau milieu des allées, appuyés au comptoir. Nous avons adoré tant pour la diversité que pour l’ambiance! Nous avons déjeuner au AOC et y sommes retournés le lendemain pour un apéro fromage chez MONS.

Lorsque je voyage, je parcoure toutes sortes de sites pour l’organiser: blogs, articles de presse, sites officiels, etc. J’inaugure avec cet article une nouvelle catégorie #Unweekend qui, j’espère, servira à certaines d’entre vous pour l’organisation de voyages futurs. Gros bisous!

signature